Les tarentelles des Pouilles : danse traditionnelle, chant polyphonique et tambourin

Samedi 9 et dimanche 10 mars 2024

Deux jours d’immersion dans les musiques et les danses traditionnelles de la région des Pouilles, dans le sud de l’Italie.

Ateliers conduits par Andrea De Siena, Fabrizio Piepoli et Vincenzo Gagliani

Ces deux jours d’ateliers proposent d’explorer les tarentelles de la région des Pouilles, la pizzica pizzica du Salento et la tarentelle du Gargano, à travers la voix, la danse et le rythme.

La pizzica pizzica est une musique et une danse des Pouilles centrales et méridionales et elle fait partie de la grande famille des tarentelles. Le rythme du tambourin, le chant et les mélodies aux tonalités majeures et mineures accompagnent une danse qui alterne phases rapides et moments posés, dans une dynamique de communication et de dialogue avec l’autre. Elle se danse en couple. L’improvisation, le rythme incessant et la circularité font de cette danse l’une des traditions italiennes les plus appréciées et les plus connues au monde.

La tarentelle du Gargano représente une tradition unique dans le panorama des tarentelles du sud de l’Italie. Elle est née sur les hauts plateaux du nord des Pouilles, chez des chanteurs d’origine modeste, dont la vie a souvent connu toutes sortes d’épreuves. Son rythme syncopé (résultant de la combinaison de rythmes ternaires et binaires), l’intensité des poèmes (“sunette”) et des mélodies chantées, ainsi que le son percutant de la guitare, créent une sorte de “blues des Pouilles”, une chanson et une danse d’amour qui séduit tous ceux et celles qui l’écoutent.

Le chant essentiellement monodique, traditionnellement interprété par un ensemble composé d’une voix soliste, d’un ou plusieurs tambourins, de castagnettes, d’une guitare battante et d’une guitare classique, sera proposé dans le cadre de l’atelier au moyen d’une transcription polyphonique pour chœur mixte, sur des arrangements originaux qui respectent les mélodies anciennes.

Les trois artistes invités, Andrea De Siena, Fabrizio Piepoli et Vincenzo Gagliani, partageront leur vision des traditions de leur terre d’origine, nourrie d’une constante recherche sur le plan didactique et d’une pratique ouverte aux traditions de la Méditerranée comme à la création artistique contemporaine internationale. L’objectif commun est d’étudier la tradition en la vivifiant par une action artistique actuelle et consciente, en apportant des innovations qui garantissent sa survie, à l’image de greffes qui soutiendraient la conservation d’un précieux patrimoine.

ATELIER DE CHANT POLYPHONIQUE

L’atelier, ouvert aux musiciens professionnels et amateurs, se concentre sur l’étude de certains styles de chant traditionnel du riche répertoire des Pouilles.

La polyphonie est un choix conscient. Rassemblant des individus et des sensibilités différentes, elle a été pendant de nombreux siècles l’expression d’un modèle social qui, sur le plan artistique aussi, privilégiait l’expression d’un sentiment collectif et partagé à l’exaltation de l’individu. Au sein d’un chant polyphonique, chaque voix est fondamentale et indispensable au groupe, et elle évolue dans l’écoute et le respect des autres.

Bien que cette tradition relève d’un patrimoine oral et non écrit, transmis au cours des siècles, le travail de cet atelier implique l’utilisation de partitions. Il n’est pas pour autant nécessaire de savoir lire la musique (des fichiers audio avec les différentes parties enregistrées seront également fournis), seules une bonne oreille musicale est requise, ainsi que et la capacité de se mettre à l’écoute des autres voix.

Chanteur, multi-instrumentiste et producteur originaire des Pouilles, Fabrizio Piepoli enseigne le chant et la musique traditionnelle au Conservatoire de Lecce. Ses activités de musicien et de chercheur universitaire sont à la croisée des traditions du sud de l’Italie et des mondes méditerranéens, en particulier arabo-andalou et moyen-oriental. Il a tissé des collaborations avec des artistes et des ethnomusicologues du monde entier, dans le but de promouvoir un dialogue permanent entre l’Orient et l’Occident. La guitare battante, l’oud arabe, le saz turc sont les instruments traditionnels qui, avec les synthétiseurs analogiques et l’électronique, accompagnent son chant pour donner vie à un nouveau son : la “tarabtella”, la rencontre entre la tarentelle des Pouilles et le tarab de la mélodie arabe, un mélange de rythme, de passion et d’extase. Il a également collaboré avec de nombreux artistes italiens et étrangers, dont Raiz, Lucilla Galeazzi, Teresa De Sio, Bobby Mc Ferrin et David Murray.

ATELIER DE DANSE : LA PIZZICA PIZZICA ET LA TARENTELLE DU GARGANO

À partir de son point de vue contemporain, le danseur et pédagogue Andrea De Siena propose une différenciation entre les contextes historiques dans lesquels ces danses ont pu s’exprimer et les éléments qui caractérisent la pratique et l’expression actuelles. Le fil rouge de cet atelier est le rapport de la danse avec le rythme du tambourin, avec les mélodies, avec son propre corps et le corps de l’autre. Plusieurs aspects seront mis en évidence : la technique, le rythme, les dimensions individuelle et relationnelle.

Danseur de San Vito dei Normanni (Pouilles), Andrea de Siena danse la pizzica pizzica depuis son enfance. Dans le cadre de ses études en philosophie à l’Université La Sapienza à Rome, il écrit un mémoire de recherche sur sa méthode de transmission de la pizzica. Depuis 2012, il enseigne la danse traditionnelle en Italie, en Espagne, en France, en Palestine et en Colombie. En 2014, il fait partie des danseurs de La Notte della Taranta, dirigés par le chorégraphe Miguel Angel Berna. Il est l’un des créateurs de Coreutica – résidence artistique sur la musique et les danses de la Méditerranée et de la Scuola di Pizzica di San Vito. En 2022, il est l’artiste invité du festival La Mercè à Barcelone. Toujours en 2022, il remporte le prix chorégraphique Gener/Actions du festival Ethnos avec une chorégraphie originale Tradere.

ATELIER DE TAMBOURIN

Il s’agit d’un atelier collectif au cours duquel seront enseignées les techniques traditionnelles de la pizzica pizzica du village de San Vito dei Normanni. Les thèmes abordés concernent la posture, la mise en place des deux mains, les techniques spécifiques de l’instrument, la coexistence du rythme binaire et ternaire, les accents fondamentaux. L’atelier s’adresse aux passionné.e.s, musicien.ne.s, danseurs.ses qui souhaitent approfondir leur rapport à la musique et concerne tous les niveaux de préparation. Les ateliers visent à donner une référence de base sur l’utilisation de l’instrument. Il n’est pas nécessaire de savoir déjà jouer de cet instrument pour participer.

Vincenzo Gagliani est considéré comme l’un des experts du tambourin expérimental au niveau international. Il a collaboré avec certains des groupes les plus intéressants de musique ethnique expérimentale, jazz, manouche funk, ainsi qu’avec des artistes comme Eugenio Bennato, Vinicio Capossela, Miguel Angel Berna et Francesco Loccisano. Après avoir obtenu un diplôme en instruments à percussion au Conservatorio Santa Cecilia à Rome, il a fondé la World Music Academy dans sa ville natale, San Vito dei Normanni, dans le but de recueillir, diffuser et développer le patrimoine traditionnel de la musique italienne, afin de tracer des itinéraires artistiques à l’échelle internationale. Il a récemment fondé le projet Nuova Generazione Trad, soutenu par le Ministère de la Culture Italien.

Programme

Samedi 9 mars
10h-13h Atelier de chant polyphonique avec Fabrizio Piepoli
14h30-16h Atelier de tambourin avec Vincenzo Gagliani
16h30-18h30 Atelier de danse avec Andrea De Siena

Dimanche 10 mars 11h-13h Atelier de danse avec Andrea De Siena
14h30-16h Atelier de tambourin avec Vincenzo Gagliani
16h pratique chantée, jouée et dansée

Tarifs
Total (11 heures) : 110 €
Atelier danse (4 heures) : 45 €
Atelier chant (3 heures + pratique) : 40€
Atelier tambourin (3 heures + pratique) : 40€

La formation est ouverte à toutes et à tous.
Inscriptions : arta@artacartoucherie.com / 01 43 98 20 61

Dans le cadre du week-end d’ateliers autour de la tarentelle, nous sommes ravi·e·s de vous inviter au concert-performance Maresìa, le samedi 9 mars à 20h30 dans la petite salle du Théâtre du Soleil (Cartoucherie, 2 route di champ de manoeuvre 75012 Paris)

Avec l’album Maresìa, Fabrizio Piepoli propose une exploration de la musique traditionnelle des Pouilles et du sud de l’Italie à travers une attitude méditerranéenne et une méticuleuse recherche sonore. Il introduit ainsi le concept de tarabtella, la rencontre entre la tarentelle et le tarab de la mélodie arabe. Pour cette performance, il sera accompagné par Vincenzo Gagliani au tambourin et par Andrea De Siena et Giulia Pesole à la danse.

La participation est de 10 € à régler sur place. Les places sont limitées, merci de réserver votre place par mail à arta@artacartoucherie.com


Lettre d'information

Nous ne vous spammerons pas. Vous recevrez notre lettre d’information mensuelle au début de chaque mois.

Réservation et inscriptions

Pour plus d'informations, contactez-nous par téléphone au +33 (0)1 43 98 20 61 ou par e-mail.

Pour vous inscrire aux stages merci de nous adresser CV, lettre de motivation et photo.

Quel que soit votre statut, votre formation peut être prise en charge : se renseigner auprès de l'Afdas, de Pôle Emploi, de votre OPCA (pour les ayants droits) ou pour plus d'information contactez nous.

Les ateliers sont ouverts à tous, merci de nous adresser un directement un e-mail pour nous prévenir de votre venue.