GEORGES GAGNERÉ

 

Apprivoiser l’avatar – Initiation au jeu d’acteur dans un environnement scénique numérique mixte (réel/virtuel)

 

Stage dirigé par Georges Gagneré
assisté par Anastasiia Ternova

Du 3 au 7 février 2020

Durée : 30 heures

Tarifs : 300 € (individuel), 600 € (organisme)

Espaces indicibles, d’après Georges Perec

 

La formation de 5 jours vise à sensibiliser les comédien.ne.s professionnel.le.s aux enjeux de l’utilisation des nouvelles technologies sur le plateau théâtral en plaçant l’acteur au centre des questionnements. Nous aborderons en pratique la relation à un environnement scénique hybride utilisant la réalité virtuelle 3D, ainsi que le jeu avec et par un avatar numérique.
En quoi les nouvelles technologies peuvent aider l’acteur de théâtre à affiner la qualité de sa présence scénique et de son écoute en relation avec les nouvelles médiatisations contemporaines du corps humain sera la perspective qui guidera notre approche. Il n’y a besoin d’aucun prérequis ni de connaissance préalable en rapport à l’informatique ou aux ordinateurs pour participer à cette formation.

 

Masques et avatars


 

 

Objectifs 

• appropriation des enjeux dramaturgiques du jeu d’acteur dans un environnement scénique mixte (réel/virtuel)

• approche du dialogue avec un artiste numérique et de la mise en perspective du théâtre par rapport aux mondes du jeu vidéo et du cinéma d’animation

• initiation à la capture de mouvement en prévisualiation temps réel on set – compréhension de la construction d’un acteur virtuel

• habitation d’une scène virtuelle en vue de performances hybrides entre monde réel et monde virtuelle

• développement de l’imaginaire de l’acteur de théâtre dans une dramaturgie numérique augmentée


 

Georges Gagneré ©Olivier Roller

Georges Gagneré est metteur en scène et concepteur-réalisateur de dispositif intermedia temps réel se déployant dans des scénographies mixtes (réel/virtuel). Il est cofondateur et collaborateur de la plate-forme collaborative didascalie.net (http://didascalie.net), qui explore les dispositifs théâtraux recourrant à des écritures scéniques intermédiales interactives temps réel.

Il contribue au développement d’AvatarStaging, environnement numérique dédié aux expérimentations entre avatars numériques et acteurs physiques dans des scénographies en réalité mixte utilisant des outils économiques et d’utilisation accessible pour des artistes et régisseurs non spécialistes en développement informatique (http://avatarstaging.eu).

De 2000 à 2009, il réalise 6 créations, à partir du thème de l’ombre ou d’adaptations d’auteurs comme Perec, Roubaud, ou Andreïev, au Théâtre National de Strasbourg, aux Centres Dramatiques Nationaux de Saint-Denis et Dijon, et à la Filature, scène nationale de Mulhouse (dont il est artiste associé de 2003 à 2009).

A partir de 2009, il se consacre à des projets de recherche-création, en collaboration avec plusieurs laboratoires de recherche, qui lui permettent d’approfondir l’exploration de la relation entre mondes réel et virtuel. Il travaille sur le thème de l’ombre et de la réalité augmentée dans le cadre du projet Toute La Lumière Sur L’Ombre (2009-11, avec Christian Jacquemin, LIMSI-CNRS, Paris Sud), sur la téléprésence avec le projet Télélectures (2012-13, avec Alexandre Simonet, Médiathèque Carré d’Art, Nîmes), sur la direction d’acteurs virtuels avec Variations sur «La Ronde» (2014-15, avec Rémi Ronfard, IMAGINE-INRIA, Grenoble), sur l’interaction entre acteurs physiques et avatars avec ParOral (2015-16, avec Myriam Desainte-Catherine, LaBRI, Bordeaux),puis La Scène augmentée (2016-18, avec Cédric Plessiet, INREV, Paris 8).

Depuis 1999, Georges Gagneré est collaborateur artistique de Stéphane Braunschweig et Peter Stein sur une trentaine de productions d’opéra. Il a réalisé seul la reprise d’une douzaine de ces créations sur les scènes lyriques européennes (dont Gênes, Götebord, Honk-Hong, Lyon, Madrid, Malmö, Nüremberg, Venise, Zagreb). De 1993 à 2002, il a été l’assistant de S. Braunschweig, Giorgio Barberio Corsetti, Roger Planchon et Christian Schiaretti sur une douzaine de créations. En théâtre musical, il a réalisé les mises en scène de six créations avec le groupe Piccolo, Ariane Moret ou encore Isabelle Olive.

Georges Gagneré a obtenu un doctorat en études théâtrales en 2001. Il est qualifié en section 18 – Arts, membre associé de l’EA1573 Scènes du monde, Création, Savoirs critiques. Depuis 2013, il est maître de conférence associé au département théâtre de l’université Paris 8 et enseigne en licence et master, notamment sur les relations entre théâtre et nouvelles technologies.