Semaine Internationale « Récits et mises en jeu des histoires vécues »

 

 

Du 18 au 23 septembre 2018

Événement en partenariat avec l’Université Paris 8 et le Théâtre du Soleil

 

(Programme à venir)

 

Hazim Elias Khadeeda Hekresh, réfugié yezidi irakien, rescapé du génocide perpétré par daech le 3 août 2014. Photo prise à Leros en Août 2016 dans un palais-hôpital psychiatrique abandonné à côté du camp de réfugiés. Hazim Elias a décidé de retourner seul en Irak en Octobre 2016 afin de finir ses études d’anesthésie et de se battre pour son peuple. Il fait parti de la création Leros – un Exil Insulaire chez les Damnés, mais jusqu’à aujourd’hui il n’a pu obtenir de visa pour rejoindre l’équipe lors des répétitions.

 

Organisées par le professeur Jean-François Dusigne (responsable de l’axe ethnoscénologie de l’Equipe d’Accueil « Scènes du monde, création, savoirs critiques », école doctorale EDESTA, Université Paris 8) et Duccio Bellugi Vannuccini (acteur du Théâtre du Soleil, metteur en scène et réalisateur), suite aux journées d’études qui ont eu lieu à l’Université Paris 8 les 30 et 31 janvier 2018, cette semaine internationale a pour but de donner un aperçu des créations, et processus créatifs qui visent à témoigner des conditions, modalités et capacités de la création artistique à construire ou reconstruire l’(es) Histoire(s) collective(s) à partir de récits, inventés ou non, nourris de la référence aux vécus personnels.

Seront questionnés la place et le rôle des publics, les interactions et impacts, ainsi que la légitimité des artistes (en lien aux multiples possibilités d’implications de non-professionnels) à inciter à témoigner, raconter, jouer, imaginer, donner forme ; à se faire « passeurs » de tragédies humaines, dans l’intention par exemple de déplacer regards et points de vue, pour « ébranler le sens du monde », voire pour changer les conditions dans lesquelles nous vivons.
Parmi les compagnies qui seront accueillies
– le Teatro-comunita de Turin, avec le spectacle Il Tempio delle Nostre Fragilità, mis en scène de Maria Grazia Agricola et Duccio Bellugi Vannuccini, produit par l’Associazione Culturale Choròs ;
– la compagnie théâtrale Fan Al Hayat de Samir Reyad-Mamdoh
– la compagnie péruvienne Siento mené par Kay Zévalos
– le projet « Leros, un exil insulaire chez les damnés » mené par Miléna Kartowski-Aïach