Danse Chhau de Seraikella

Du 30 mars au 3 avril 2020

Stage dirigé par Shashadhar Acharya

En partenariat avec Le Centre Mandapa

Centre Mandapa

La danse Chhau est originaire de Seraikella, une principauté appartenant à la région SinghBhum en Inde. La danse Chhau dans sa forme actuelle a pris naissance il y a plus d’un siècle au sein de la famille royale de Seraikella. Artistes et artisans des masques constituaient la troupe du palais. Esthète et érudit, le Maharajah Aditya Pratap Singh Deo mettait lui-même la touche finale au masque qui révélait son âme. Ses propres enfants étaient danseurs. Les origines aristocratiques du Chhau ont imprégné son style et l’élégance de ses danses, d’un grand raffinement. D’un style énergique, elle a évolué à partir de techniques d’arts martiaux qui étaient auparavant pratiquées dans cette région par les soldats de l’armée royale. L’étymologie du mot chhau, elle-même, explique la nature de cette forme d’art. Ce mot tire son origine du mot sanscrit Chhaya, qui signifie ombre. Le contenu des compositions est essentiellement abstrait et empreint de symbolisme.

La danse Chhau est différente des autres formes de danse classique indienne principalement par son traitement de l’espace et des émotions. Le danseur exécute des mouvements qui poussent le corps vers le haut : des virages en spirale exécutés en l’air, des sauts et des mouvements de jambes prolongés… Une autre caractéristique de cette danse est l’absence totale de la voix et du visage, complètement dissimulé par le masque. Les mukhota ou masques font partie intégrante de ce style de danse et l’art de la fabrication des masques est lui-même très complexe. Il existe des familles qui se spécialisent dans cet art, travaillent avec des chorégraphes et danseurs et, seulement après une étude détaillée des personnages, créent les masques. Un masque ne représente que l’essence d’un personnage particulier, mais en combinaison avec les mouvements du danseur, le masque devient extrêmement animé. Chaque mouvement du corps, l’inclinaison du visage, donnent au masque toute une gamme d’expressions. Lorsqu’ils sont portés, les masques guident le danseur à travers une série d’expériences méditatives. En respirant à travers les masques, il y a une négation totale de soi et une transformation complète dans le personnage représenté. Cela en fait une expérience extraordinaire tant pour le danseur que pour le spectateur.

Les thèmes des compositions s’inspirent de la nature, de la mythologie et même de l’histoire. L’accompagnement rythmique est assuré par des tambours traditionnels comme le Nagada et le Dhol. La mélodie est assurée par le Shehnai, des tuyaux en roseau et des bansuri, une flûte en bambou.


Shashadhar Acharya s’est souvent produit sur de prestigieuses scènes à travers le pays et à l’étranger, mettant à profit son répertoire traditionnel de la danse Chhau de Seraikella et utiliser cette technique de façon novatrice tant en danse qu’en théâtre.

L’école

Acharya Chhau Chhau Nrutya Bichitra a été fondée par Lingaraj Acharya en 1980.
Depuis, l’école a formé plusieurs artistes à la danse Chhau. L.R. Acharya fut l’un des derniers gourous du Purthosahi Akhada, l’un des huit Akhadas des écoles de danse Chhau du Seraikella.
Outre la formation de danseurs, l’école a participé à divers festivals de danse nationaux et internationaux en Inde et à l’étranger comme l’India International Mask Dance Festival, le premier festival international et séminaire sur la danse et les arts martiaux d’Asie, Yuva Mahotsava, un festival de tous styles de danse Chhau, Chidambaram et Ikeri.
Actuellement, sous la direction de Shri Shashadhar Acharya, le fils aîné de L.R, Acharya, et ses trois jeunes fils Shri Sukant, Shri Sapan et Shri Ranjit Acharya, l’école enseigne la danse Chhau à Seraikella et Delhi.
L’école est aujourd’hui l’un des principaux centres de chhau du pays. Il a également été sélectionné comme l’un des centres de formation par le Sangeet Natak Akademi dans le cadre de son projet de soutien à la danse Chhau.

Regardez la vidéo


Spectacle au Centre Mandapa

6 rue Wurtz, 75013 Paris
Samedi 4 avril 2020 à 20h
Dimanche 5 avril 2020 à 18h
Pour réserver et pour plus d’infos : 01 45 89 99 00 - reservations@centre-mandapa.fr


Lettre d'information

Nous ne vous spammerons pas. Vous recevrez notre lettre d’information mensuelle au début de chaque mois.

Réservation et inscriptions

Pour plus d'informations, pour vous inscrire ou réserver un atelier, stage, événement, contactez-nous par téléphone au +33 (0)1 43 98 20 61 ou par e-mail.

Pour vous inscrire aux stages merci de nous adresser CV, lettre de motivation et photo.

Quel que soit votre statut, votre formation peut être prise en charge : se renseigner auprès de l'Afdas, de Pôle Emploi, de votre OPCA (pour les ayants droits) ou pour plus d'information contactez nous.