Récital dansé – KALPANA

le mardi 7 mars à 20h 30 || à ARTA, Cartoucherie
entrée à participation libre || réservations au 01 43 98 20 61

À la veille du stage de Bharata Natyam organisé à ARTA du 20 au 24 mars 2017, nous accueillons Kalpana qui présentera un récital dansé de cet art indien

Les formes du dieu Shiva sont multiples tout comme ses noms.
Sous la forme de Nataraja le dieu qui danse, il symbolise l’équilibre parfait
mais tellement précaire et fugitif du monde en mouvement.
Ce bref moment d’éternité, tension extrême du corps, résultat de l’alliance entre la maîtrise et le relâchement. Nataraja fait vibrer le monde au rythme de sa danse et l’instant suivant le dissout

[cml_media_alt id='3346']Affiche Kalpana-petite[/cml_media_alt]

Récital dansé par Kalpana

 Programme de la soirée :

Première partie : 26mn
Kalpana danse des chorégraphies de ses maîtres : V.S. Muthuswamy Pillaï et Kalanidhi Narayanan. Une mise en espace particulière permet d’apprécier les pièces sous un nouvel angle. Le fil de l’émotion n’est jamais rompu.
Comme un chemin de danse où l’on passe d’une pièce à l’autre imperceptiblement.

  1. VRTTAM : Kunnita Puruvamum – auteur : Thirunavukkarasar
    « Tes sourcils ont la forme de l’arc. Ta bouche, rouge comme un fruit mûr, s’épanouit en sourire. Tes tresses virevoltent, ton corps lumineux comme le corail est couvert de cendres. Tes pieds ont la douceur du pétale de lotus, tu lèves la jambe gauche… Que deviendrai-je dans ce monde si je ne puis te voir danser !… »
  2. KIRTANA : Yaar Adinar – chorégraphie : V.S. Muthuswamy Pillaï – composé par Madurai T. Sethuraman. « Qui est venu danser ? Qui dansera jamais à Chidambaram ? »
  3. SHLOKA : Sive sringarardra – auteur : Adi Sankara – chorégraphie : Kalanidhi Narayanan
    La déesse Parvati observant Shiva, éprouve successivement : sringara : l’amour, bibhatsa : le dégoût, raudra : la colère, adbhuta : l’émerveillement, bhayanaka : la peur, vira : la fierté, hasya : le rire, karuna : la compassion.
  4. TALA VADYAM (final) – Chorégraphie : V.S. Muthuswamy Pillaï
    Pièce de danse pure.

Deuxième partie : –  23mn
plus contemporaine. Ici, Nataraja apparait défait, presque abandonné, atterré et blessé devant le chaos actuel de notre monde, la tourmente que nous traversons.
Il tente de se ressaisir.

  1. KO THA TEI (Création) dansé par Kalpana – Chorégraphie : Maïtreyi
    Musiques : Kanchipuram Ellapa Mudaliar (chant).
    Giacinto Scelsi – KO-THA I/II/III (1967) : 3 danses de Shiva où la guitare est traitée comme un instrument de percussion.
[cml_media_alt id='3339']14[/cml_media_alt]

Kalpana