Historique

Historique d’ARTA, Association de Recherche des Traditions de l’Acteur, Cartoucherie, 75012 Paris

Hier vaste terrain vague parsemé d’anciens baraquements militaires, aujourd’hui îlot de campagne préservé dans Paris, la Cartoucherie abrite cinq théâtres, dont le Théâtre du Soleil, et une école, ARTA, Association de Recherche des Traditions de l’Acteur, dirigée aujourd’hui par Lucia Bensasson et Jean-François Dusigne. Tous deux ont été, à des époques différentes, comédiens au Théâtre du Soleil, compagnie fondée en 1964 par Ariane Mnouchkine. C’est sous son impulsion et sous la présidence de Paul-Louis Mignon que Lucia Bensasson et Claire Duhamel ont créé ARTA en juin 1988. En 1999, Claire Duhamel a confié sa succession à Jean-François Dusigne. En 2006 Louis Joinet succède à Paul-Louis Mignon. En 2017 Georges Banu reprend la présidence.
Située au coeur de la Cartoucherie, ARTA est étroitement liée aux cinq lieux théâtraux de la Cartoucherie, le Théâtre du Soleil, le Théâtre de l’Aquarium, le Théâtre de la Tempête, le Théâtre de l’Epée de Bois et l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson CDCN. ARTA a tout d’abord été nomade : bénéficiant pour son administration de l’accueil du Théâtre du Soleil, l’association a commencé par organiser ses stages et manifestations dans les différents théâtres de la Cartoucherie. Les activités d’ARTA prenant de plus en plus d’ampleur, la Ville de Paris lui a octroyé en 1994 la “ Maison Blanche ”, après avoir réhabilité ce bâtiment de la Cartoucherie avec le concours du Ministère de la Culture.

Lieu de formation et de ressourcement pratique pour les acteurs professionnels, français et étrangers, ARTA propose tout d’abord une approche pratique des grandes sources de jeu du théâtre mondial. Selon des formules variables, d’une durée moyenne de quatre semaines, des ateliers sont proposés aux professionnels français et étrangers sous la direction des plus grands maîtres. Ces acteurs-pédagogues sont les dépositaires directs de traditions parfois ancestrales, méconnues ou oubliées, qu’ils contribuent à vivifier. Leurs traditions demeurent une source inépuisable d’inspiration pour le comédien qui désire passer aisément de la précision du jeu réaliste au rythme du jeu stylisé, sans perdre pour autant les clés essentielles qui conduisent vers le rôle : l’imagination et la vérité intérieure.

Car assurément, le métier ne se réduit pas à la maîtrise de la parole, et l’art de l’acteur n’est pas qu’affaire de talent, de présence ou de rapport ineffable avec le public. Il importe de savoir se préparer concrètement, tel un musicien ou un danseur, pour éveiller ses sens, muscler son imaginaire et approcher physiquement un rôle.
L’apprentissage des techniques traditionnelles conduit à un entraînement non cloisonné où le jeu se mêle au chant, à la danse, à l’acrobatie, parfois même au combat.
Par delà les différences culturelles et la multiplicité des formes, toute approche organique du jeu par le corps appelle à mettre chaque fois en évidence les lois du mouvement qui régissent l’organisation de la vie, et par suite des arts, du geste à la parole, du silence à l’immobilité, du cri au chant. L’imaginaire peut alors prendre le relais du réel.
ARTA constitue également par sa documentation un carrefour de recherches ouvert aux étudiants, qui y trouvent la possibilité d’observations concrètes et d’échanges avec les artistes qui y séjournent.
Le partage et la confrontation d’expériences, dans un contexte indépendant de tout impératif de production permet ainsi à l’acteur de faire régulièrement le point sur la conduite de son métier et de réfléchir sur l’évolution de sa pratique artistique.

ARTA est subventionnée par le Ministère de la Culture et reçoit le soutien de la Ville de Paris .

Président : Georges Banu, Vice-Présidente : Ariane Mnouchkine. Direction artistique : Lucia Bensasson et Jean-François Dusigne. Administration et Communication : Federica Buffoli et Coline Dremaux

 

DSC_0030 Les maîtres et pédagogues venus à ARTA depuis 1989

 

AFRIQUE

Burkina Faso

  • Sotigui Kouyaté, L’art du Griot, du conteur au comédien (1991/1995/ 1996/ 1998)

Congo

  • Dieudonné Niangouna,La scène comme poétique de l’indicible (2016)
  • Dieudonné Niangouna, Rites et rythmes (2017)

 

AMÉRIQUES

Argentine

  • Susanna Rinaldi, Le Chant du Tango(1999)

Brésil

  • Antônio Araújo, assisté de Sergio Sivieiro,le Teatro da Vertigem (2009)
  • Ana Texeira et Stéphane Brodt, Les chemins de l’acteur au Amok Teatro : l’Entraînement-Improvisation(2013)
  • Maria Thais, Créer avec la compagnie Teatro Balagan : entre Russie et Brésil (2017)
  • Marcus Borja, Choralités en jeu : la musicalité dans le travail de l’acteur (2017)

Colombie

  • Omar Porras, Le processus de création du Teatro Malandro, –Le Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch – en co-réalisation avec l’Atelier de Paris Carolyn-Carlson (2012)
  • Heidi et Rolf Abderhalden, Le Mapa Teatro, – de Heiner Müller à Henri Bauchau :mythes du monde et mythologies personnelles(2013)

Canada

  • Yves Sioui Durand, Catherine Joncas, Ondinnok, théâtre mythologique amérindien(2004),Le théâtre amérindien contemporain, une autre manière de pratiquer (2008)
  • (Entre Liban et Canada) Wajdi Mouawad, L’expérience de la rencontre, avec Wajdi Mouawad, auteur et metteur en scène (2007)

Etats-Unis

  • William Esper et Suzanne Esper, Le William Esper Studio de New-York : l’école américaine initiée par Sandford Meisner, l’une des trois branches de l’Actors Studio, – autour deSpoon river d’Edgar Lee Masters, et de scènes de la dramaturgie américaine contemporaine (2013)

Haïti

  • Maud Robart, assistée de Thibaut Garçon et Sammy Samir,L’Esprit du chant (2009/2011)
  • Jean-René Lemoine,Tragédie antique, le choc du présent(2015)

 ASIE

 Chine
(Pascale Wei-Guinot est pour la Chine notre principale interprète et conseillère artistique)

  • Zhang Chunhua, Chen Shufang, Jingju (dit opéra de Pékin)(1989)
  • Chen Shufang, Wang Xiangwei, Jingju(1996)
  • Lan Guanlin,Opéra de Sichuan (1990)
  • Pei Yanling, Hebei bangzi, opéra traditionnel chinois(1991),
  • Pei Yanling, Gu Chunzhang (clown de combat et visages peints) (1993),
  • Pei Yanling, assistée de sa fille Pei Xiaoling (1995),
  • Pei Yanling, Guo Jingchun (1997),
  • Pei Yanling, Guo Jingchun, assistés de Pascale Wei-Guinot, et Lucia Bensasson, Jean-François Dusigne,Les techniques du théâtre traditionnel chinois au service d’une oeuvre épique du XXème siècle – Le cercle de craie causasien, de Bertolt Brecht (2001)

Corée du Sud

  • Park Yun Cho, accompagnée de Lee Seo Jung, Pansori et danses de cour (1992),
  • Park Yun Cho, Pansori Chunhyang-ga (1994),
  • Park Yun Cho, Pansori (1997)
  • Kim Ri Hae, accompagnée de Kang Sung Min, Danses et percussions de Corée, en co-réalisation avec l’Atelier de Paris Carolyn-Carlson (2007)
  • Lee Jaram, accompagnée de sa musicienne Lee Hayng-Ha,Pansori : Chanter, dire et faire la satire (2015)
  • Kim Duk-soo,Samulnori (2015)

Indonésie

  • I Made Djimat, Cristina Wistari, Topeng(1989/ 1991/ 1993/ 1995/ 1998)
  • Cristina Wistari,Nyoman Candri, L’acteur conteur et le théâtre balinais, topeng (théâtre masqué) et wayang kulit (théâtre d’ombres) (2002)
  • Cristina Wistari, Lucia Bensasson et Jean-François Dusigne, Les masques balinais et la dramaturgie contemporaine de Laurent Gaudé  (2006)
  • Cristina Wistari, Topeng(2007)
  • Mas Soegeng, Jeu de masques du topeng, théâtre masqué de Bali (2012)

Japon
(Dominique Palmé est depuis 1994 notre interprète principale pour le Japon)

  • Nakamura Matagoro, Kabuki (1992)
  • Fujima Daïsuke,Buyô (1992)
  • Nomura Kosuke et Tadashi Ogasawara, Kyôgen (1991/1996)
  • Harue Momoyama, Chant traditionnel du Japon  (1994)
  • Umewaka Makio et Umewaka Norinaga, (1996/ 1998)
  • Umewaka Manzaburo, Umewaka Norinaga, Umewaka Hisaki, et Lucia Bensasson, Jean-François Dusigne, Frédéric Ligier,Claudel et le nô, – La Femme et son OmbreLe Soulier de Satin et Cent Phrases pour éventail – (2004)
  • Shigeyama Shime, L’art du grotesque (kyôgen) (2000)
  • Shigeyama Shime, Shigeyama Motohiko, De la tension tragique à la farce, intermèdes comiques du théâtre japonais et élisabéthain (2002)
  • Shigeyama Shime, Shigeyama Ippei, Shigeyama Motohiko, et Lucia Bensasson, Jean- François Dusigne,Ubu Roi sans frontières, d’Alfred Jarry à Takeshi Umehara, la veine satirique (2005)
  • Shigeyama Shime et Erhard Stiefel, assisté de Jean-François Dusigne, La rencontre des masques de la commedia dell’arte italienne et du kyôgen japonais – Les fourberies de Scapinde Molière, Boshibari (Attaché au bâton)- (2008)
  • Shigeyama Shime, Shigeyama Ippei, Shigeyama Motohiko, et Lucia Bensasson, Jean- François Dusigne,Jouer les démons, fantômes et autres esprits du répertoire japonais – l’art du kyôgen de Kyôto – Shimizu et Kaminari – (2013)
  • Shigeyama Shime, Shigeyama Ippei, Kyôgen : Les techniques comiques du théâtre japonais(2016)
  • Fujima Kanjûrô VIII, Fujima Aya, Fujima Akane, Sawamura Kuniya et Ichikawa Sajirô, Buyô, la danse-jeu du kabuki.(Conseiller Hisashi Itoh) (2006)
  • Kazuki Imagai et la troupe Kodo, Kodo, les maîtres tambours du Japon.(Conseiller Hisashi Itoh) (2010)
  • Nomura Mansai, Hiroaru Kukata, Expériences de la scène selon les techniques du Kyôgen – La comédie des erreurs, de Shakespeare (2011)

Taïwan

  • Wu Hsing Kuo, Lear de Shakespeare et le Jingjù (dit opéra de Pékin)(2000)
  • Wu Hsing-kuo, assisté de Lin Chao-Hsu et de Pascale Wei-Guinot, et le Contemporary Legend Theatre, Quand le jingjù (Opéra de Pékin) rencontre Beckett(2009)

Thaïlande

  • Pichet Klunchun, Entre tradition thaïlandaise et modernité(2008)

EUROPE

Angleterre

  • Declan Donnellan, Atelier Shakespeare(1997)
  • Simon McBurney,Les voies de la création collective (2001)
  • Edward Bond, assisté de Jérôme Hankins, Jouer L’Objet caché (2003)
  • Nadine Georges, La technique anglaise de la voix et du texte – Macbeth de Shakespeare -(2007)
  • Cicely Berry, assistée de Ruth Handlen,La méthode anglaise de Cicely Berry – du répertoire shakespearien à la dramaturgie contemporaine anglo-saxonne – (2012)
  • Cicely Berry, Michael Corbidge et Nabih Amaraoui,Agir les textes avec Cicely Berry. Souffle corps et animalité (2014)

Bulgarie

  • Galin Stoev, Liberté et restriction dans le jeu de l’acteur – textes d’Ivan Viripaev et de Hanokh Levin-  (2008)
  • Galin Stoev et Yana Borissova, Conduite et liberté du rôle, de l’écriture à la scène (2012)
  • Galin Stoev, Raconter et incarner chez Ivan Viripaev (2017)

France

  • Maîtreyi et Maurice Durozier, Mélodrame et danse indienne(1995)
  • Martine-Joséphine Thomas,De l’acteur au chanteur (1996)
  • Martine-Joséphine Thomas et Catherine Pavet, L’acteur et le musicien, dialogues scéniques (2002)
  • Joséphine Derenne et Olivier Roustan, Démesure du clown et équilibre du corps(1996)
  • Simon Abkarian, Martine-Joséphine Thomas, Catherine Schaub, et Philippe Ducou,Cadence et décadence, quand le théâtre surgit du chant, du rythme et de la danse – Le songe d’une nuit d’été, Roméo et Juliette, Antoine et Cléopâtre, Troïlus et Cressidade Shakespeare – (2006)
  • Marcel Bozonnet, Nabih Amaraoui et Gérard Noiriel, Faire théâtre de l’Histoire : théâtre, performance et vidéo –textes de Brecht, Sartre, Guy Cassiers et Serge Valletti (2010)
  • Brigitte Chataignier et Jean François Dusigne, Danser sur les mots, Le mohini attam, et le Chant des chants – traductions de Henri Meschonnic et d’Olivier Cadiot- (2011)
  • Nabih Amaraoui et Alexandre Del Perugia, Corps et mouvement dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès –Quai Ouest, Dans la solitude des champs de coton- (2012)
  • Jean-Jacques Lemêtre, Le corps musical (2013)
  • Alain Maratrat, accompagné par Albert Jaton (Eutonie Gerda Alexander), Gyohei Zaitsu (danse Butô), Natacha Maratrat (chant Gospel) et Pierre-Olivier Bannwarth (auteur-conteur),Vivre l’imaginaire, éprouver la scène(2014)
  • Christian Benedetti et Béatrice Picon-Vallin, Benedetti – Tchekhov. Repositionner l’acteur dans un processus historique pour redéfinir sa pratique(2016)
  • Dominique Dupuy et Philippe Ducou, Dominique Dupuy : Les dramaturgies du silence (s)(2016)
  • Lucia Bensasson et Jean-François Dusigne, Mises en jeu de l’histoire vécue (2017)
  • Anne-Marie Van alias Nach, Krump, Gospel du corps et rituel urbain (2017)
  • Nabih Amaraoui, avec la collaboration de Jean-François Dusigne, Shakespeare-Racine : théâtre-danse (2017)

Grèce

  • Spyros Sakkas, assisté de Claude Buchvald et Natassa Zouka, Les voix du corps dans Antigone de Sophocle(2010)

Italie

  • Ferruccio Soleri, Commedia dell’arte, jouer l’urgence de vivre (2000)
  • Giulia Lazzarini, Marise Flach,L’école italienne, les héritières de Giorgio Strehler et d’Etienne Decroux, – Il Campiello de Goldoni et Les Géants de la Montagne de Pirandello –
     (2005)
  • Thomas Richard et Mario Biagini,assistés par Cécile Richards et Alejandro Tomás Rodriguez, The Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards – Comportement organique et Action intentionnelle (2011/ 2013/ 2015)

Norvège

  • Eugenio Barba,Julia Varley, Odin Theatret, Penser en actions (2012)

Pologne

  • Gennadi Bogdanov  et Zygmunt  Molik,Principes de base de bio-mécanique dans la construction du geste et du mouvement et de l’action scénique chez Meyerhold. Recherche de la source sonore de l’acte créateur à travers les actions physiques développées au théâtre laboratoire de Jerzy Grotowski, accueil de l’Association l’Agapante (2001-2002)
  • Bogdan Renczynski, Justine Wojtiniak, « Aussi près des poubelles que de l’éternité », la démarche de création initiée par Tadeusz Kantor (2010)
  • Jerzy Klesyk,Le cosmos polonais, autour des pièces et auteurs polonais (2014)

Roumanie

  • Felix Alexa,Portraits de femmes, Strindberg, Ibsen, Tchekhov – autour des pièces celebres Mademoiselle JulieHedda GablerLa Cerisaie (2015)

INDE

  • Kalanidhi Narayanan, assistée de Maïtreyi,Abhinaya (bharata-natyam) (1989/ 1992)
  • Kalamandalam Karunakaran, Sadanam Balakrishnan, Gopi, Kathakali(1990/ 1993)
  • Sadanam Balakrishnan, La partie de dés (kathakali) (2006)
  • Sadanam Balakrishnan,Kathakali (2008)
  • Sri Vempati Chinna Satyam, Shantala, Sri Vempati Ravi, Kuchipudi (1994/ 1997)
  • Ghirdari Lal, assisté de Kamal Kant et de Koshal Kant, Kathak(1994)
  • Daksha Sheth et Kamal Kant, Le chhau et kathak (2003)
  • Girdhari Mahraj, assisté de Kamal Kant et de Megha Panwar, Le kathak du Radjasthan (2009)
  • Govindankutti et Satyanarayanan Nayar, assistés de Cecile Gordon, Kalarippayat(1997)
  • Rama Chakyar, Kutiyattam (1998)
  • Rama Chakyar,assisté de Virginie Johan, Kutiyattam, le théâtre le plus ancien du monde (2009)
  • Kalamandalam Leelamma et Kalamandalam Kshemavati, Mohini attam (1999)
  • Kalamandalam Kshemavati, Brigitte Chataignier, et leurs musiciens, Le poème gestuel et chanté, Mohini attam, la grande tradition du Kalamandalam (2012)
  • Kelucharan Mohapatra, assisté de Radikant Mohapatra,Odissi (2000)
  • Yamini Krishnamurti et Jamuna Krishnan, et Lucia Bensasson, Jean-François Dusigne,D’Est en Ouest, les passions amoureuses, du Sringara indien àPsyché de Molière, Phèdrede Racine (2001)
  • Jamuna Krishnan, assistée de Ragini Krishnan et Maria Kiran, et leurs musiciens, Histoires chantées et dansées du Ramayana (2003)
  • Jamuna Krishnan, assistée de Maïtreyi, Le jeu du dialogue amoureux– Tirukkural de Tiruvalluvar (2004)
  • Jaïkishan Maharaj, assisté d’Isabelle Anna, Danse kathak (2005)
  • Dr Padma Subrahmanyam, Dr Gayatri Kannan et Dominique Delorme, Karanas, de la sculpture à la danse (2007)
  • Bhabananda Barbayan, assisté de Baburam Saika, danseur-percussionniste, et leur troupe,Le Théâtre dansé de Majuli (2010)
  • Manju Elangbam, assisté de Anjela Sterzer,Danse Manipuri (2014)
  • Vidhya Subramanian,Baratha Natyam (2014)
  • Narippatta Narayanan Namboodiri et Michel Lestréhan,Kathakali (2015)
  • Vidhya Subramanian, Bharata Natyam : Le double visage du dieu Shiva (2017)

Sri Lanka

  • Khema Da Costa et Upeka De Silva,Danses de Kandy (1999/ 2005)

 RUSSIE

  • Tatiana Stepanchenko et Nikolaï Karpov, Théâtre musical(1997)
  • Natalia Zvereva, Irina Promptova, Nikolaï Karpov,L’école russe d’acteur GITIS, – La Mouette de Tchekhov- (1999)
  • Natalia Zvereva, Plonger dans l’Univers de Gogol, -Le Mariage-(2002)
  • Natalia Zvereva, Nikolaï Karpov,L’école russe d’acteur, -Ivanov de Tchekhov et la farce tragique-  (2010)
  • Anatoli Vassiliev, Le Théâtre-Ecole d’art dramatique, – La femme d’un autre et le mari sous le lit de Dostoïevski- (2000)
  • Anatoli Vassiliev, assisté de Natacha Isaeva, Valérie Dréville, François Liu ,le Poème dramatique, -Baudelaire, Rimbaud, Verlaine – (2004)
  • Anatoli Vassiliev, assisté de Natacha Isaeva, Valérie Dréville, François Liu Kuang-Chi et Gilles Delattre, La pratique fondamentale autour de l’analyse-action de Maria Knebel,Les Estivantset Les Barbares de Gorki- (2007)
  • Anatoli Vassiliev, assisté de Natacha Isaeva, Andrei Zizin-Nashchokin, Yelena Redichkina, Valérie Dréville, François Liu Kuang-Chi, La Parole comme action – Les Dialoguesde Platon : Ion, Ménon, Criton, Le Banquet et Phèdre. Les monologues tirés des pièces en vers de Molière – (2009)
  • Anatoli Vassiliev, assisté de Natacha Isaeva, La pédagogie théâtrale comme passion artistique : la formation des formateurs– Les quatre drames de Tchekhov : Oncle VaniaLes Trois Soeurs,  La Mouette  et  La Cerisaie, et L’Idiot de Dostoïevski – (2011)
  • Anatoli Vassiliev, assisté de Natacha Isaeva, Stage théorico-pratique  Actions physiques dans la pratique scénique(2016)
  • Oleg Koudriachov, Tatiana Agaeva, Marina Souvorova,Théâtre musical russe – autour d’Oncle Vania, de Tchekhov (2001)
  • Oleg Koudriachov, assisté d’Ivan Nikitine pour les traductions,La dramaturgie russe contemporaine, Koliada et Slavkine (2005)

Atelier-Ecole :

Nirupama Nityanandan, Maria Kiran, Carolina Pechony, Yamini Krishnamurti et Jamuna Krishnan, atelier annuel pour enfants, « Les amoureux au théâtre », avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, en collaboration avec la Maison du Geste et de l’Image (2000-2001)

Creusets :

  • Creuset « théâtre épique », poursuite de la recherche menée avec Guo Jingchun et Pei Yanling autour du Cercle de craie Caucasien de Brecht, inscrit dans le programme des années croisées France-Chine (de 2001 à 2003)
  • Creuset « école russe », poursuite de la démarche initiée par Anatoli Vassiliev et Natalia Zvereva,Le Mariage de Gogol (de 2001 à 2003)
  • Creuset « Le souffle épique et le plaisir joueur : Le Pavillon des Sept Princessesde Nezâmî », recherche sur une œuvre épique persane, traduite par Michael Barry (2005)
  • Creuset « Les Joueurs », recherche autour deLa partie de dés du Mahabharata, avec Sadanam Balakrishnan, La Dame de Pique de Pouchkine, Le Joueur de Dostoïevski, les correspondances de Dostoïevski, les mémoires d’Apollinaria Souslova et d’Anna Grigorievna (2007)
  • Creuset « Beckett et le kyôgen », avec Ippei Shigeyama, surVa et vient de Beckett (2007)
  • Creuset « Histoires de l’ombre », poursuite de l’entraînement issu du stage de buyô, la danse-jeu du kabuki (2006-2007)
  • Creuset « Les principes du masque et l’écriture de Laurent Gaudé », avec Cristina Wistari, autour deCendres sur les mains (2006-2008)
  • Creuset « Le Spectacle-laboratoire », autour des nouvelles de Tchekhov (2008-2010)
  • Creuset « Je suis un habitant de ces parages », poursuite de la recherche menée avec Nomura Mansaï,Expériences de la scène et de la création selon les techniques du kyôgen(2011-2012)
  • Creuset « Le Jardin des (K) délices », autour de Tanztheatre allemand, travail mené par Philippe Ducou dans le cadre de l’atelier régulier  Lecorps en scène (2014-2015)

Ateliers hebdomadaires :

  • François Liu Kuang-Chi , Wu-Su (2005-2006)
  • Jean-François Dusigne,Les impulsions du texte : du souffle à l’acte de parole (2006-…)
  • Frédéric Ligier,Rythme et voix (2006-2010), Improvisation vocale (2011-2012)
  • Lucia Bensasson,Le Jeu masqué, avec ou sans masques (2006-2008), Le récit et le masque (week-ends et stages, 2009-…)
  • Philippe Ducou,Le corps en scène (2009- …)
  • Sophie Canet, Les voix chantées du monde (2016-2017)