Topéng : I MADE BANDEM

À l’issue de la soutenance de thèse de Juliana Coelho, nous sommes ravis d’accueillir I Made Bandem pour une rencontre-démonstration autour de l’art du Topéng Balinais.

I MADE BANDEM
rencontre-démonstration autour du Topéng 

Le jeudi 19 mai  2016 à 16h à ARTA

ENTRÉE LIBRE.
Réservations au 01 43 98 20 61

[cml_media_alt id='2878']IMBandem[/cml_media_alt]

I Made Bandem

I Made Bandem : il débute son apprentissage de la danse balinaise à l’âge de six ans auprès de son père I Wayan Kredek. Il étudie le baris avec I Nyoman Kakul et le kebyar duduk avec I Dewa Made Doyotan. Il apprend ensuite l’arja, le topeng et le gambuh. Tout au long de sa vie, I Made Bandem a cumulé des prix en Indonésie et à l’étranger, dont l’International Music Prix de l’UNESCO, en 1994.

Le parcours artistique de I Made Bandem a été fait en concomitance avec celui d’administrateur et promoteur des arts balinais. À l’étranger, I Made Bandem a été surnommé par le quotidien The New York Times le « Joe Papp of Bali », pour son travail de promotion de la culture balinaise à l’étranger. Tant à l’étranger qu’à Bali, il s’est produit devant des leaders mondiaux comme Ronald Reagan, Mao Zedong, Nikita Khrushchev et la Reine Elizabeth II, entre autres.

Il étudie à l’Université d’Hawaï, et à l’Université de Californie, où il achève respectivement une Licence et un Master en ethnologie de la danse. En 1977, il entamera un travail de thèse porté sur le gambuh. I Made Bandem a publié de nombreux articles en anglais et en indonésien sur les formes spectaculaires et la musique balinaises. De plus, il a exercé de nombreuses activités pédagogiques aux États-Unis. Il a collaboré à plusieurs reprises avec Eugenio Barba, dans le cadre de l’ISTA – International School of Theatre Anthropology.

[cml_media_alt id='2879']IMG_2647[/cml_media_alt] [cml_media_alt id='2880']IMG_2637[/cml_media_alt]