Théâtre Rhapsodique avec Ph. Ducou et J-F. Dusigne

 

Présentations publiques de « Le Tigre bleu de l’Euphrate »
et « 
Managua 1978 et … »

Dimanche 26 Juin, 16h
Mardi 28 juin, 19h

Entrée avec participation libre. Réservation au 01 43 98 20 61

ARTA accueille :

 

[cml_media_alt id='2952']alexandre[/cml_media_alt]Le Tigre bleu de l’Euphrate
de Laurent Gaudé
Avec Philippe Ducou

Alexandre va mourir.

Après avoir battu le grand Darius, conquis Babylone et Samarkand, après avoir construit des villes et fondé un immense empire, il est terrassé par la fièvre. Il ne lui reste que quelques heures à vivre. Il ne tremble pas. Il contemple la mort et l’invite à s’approcher pour lui raconter lui-même ce que fut sa vie. Alexandre parle et la mort l’écoute. Le laissant revivre l’ivresse de son épopée et ressentir, une dernière fois, le désir. Celui de ne jamais interrompre sa course. De s’enfoncer toujours plus loin, dans des terres inconnues. Le désir de rester toujours fidèle à cette soif intérieure que rien ne peut étancher.

Laurent Gaudé, Le Tigre bleu de l’Euphrate, Editions Actes Sud-Papiers, 2002.

ET

 
[cml_media_alt id='2963']OLYMPUS DIGITAL CAMERA[/cml_media_alt]Managua 1978 et …
de Bernard-Marie Koltès
Avec Jean-François Dusigne

Voyageur échoué dans un petit hôtel. Dans le désordre intime de sa chambre, l’ombre fulgurante d’un adolescent de quatorze ans revient le hanter. Qui peut encore se souvenir de lui ? Pourtant, son éclat le touche toujours et le pousse à raconter.
Il fut à Managua témoin d’événements inouïs, que la presse négligea de relater, de ces faits que le monde s’empressa d’oublier : la fièvre d’une révolution violemment réprimée dans cette capitale du Nicaragua au même moment ravagée par un tremblement de terre. Il connut alors Victor, qui l’entraîna dans une folle et courte nuit.

Bernard-Marie Koltès, Montage de textes, extraits de Prologue et Lettres, Les Editions de Minuit, 1991 et 2009.