Benedetti – Tchekhov

Repositionner l’acteur dans un processus historique pour redéfinir sa pratique

Stage dirigé par CHRISTIAN BENEDETTI et BEATRICE PICON-VALLIN

Du lundi 25 janvier au vendredi 05 février 2016

de lundi au vendredi de 10h 30 à 17h 30
Durée totale 60 heures

Prix individuel : 800 €  –  Prix organismes : 1200 €

[cml_media_alt id='2627']15 : La Mouette acte 4[/cml_media_alt]

« La Mouette » mise en scène de C. Benedetti – Photographe Roxane Kasperski

Ce stage invite à confronter pratiquement les approches opposées de Stanislavski et de Meyerhold sur la mise en scène et  le jeu de l’acteur. Par son écriture concomitante avec l’arrivée du cinéma, Tchekhov a initié un bouleversement dramaturgique. Si Stanislavski a construit sa méthode à partir d’une interprétation psychologique du théâtre de Tchekhov, Meyerhold, voit  dans cette écriture théâtrale neuve, une construction musicale et une choralité physique. Il s’appuie sur la notion de masque, part de l’engagement corporel pour construire une grammaire du jeu.

[cml_media_alt id='2615']la-cerisaie-photo-roxane-kasperski[/cml_media_alt]

« La Cerisaie » – ph. Roxane Kasperski

Le travail portera sur les pièces maîtresses de Tchekhov :

– La Mouette,
– Oncle Vania,
– Les Trois Sœurs ,
– La Cerisaie.


Organisation du travail :

Matin  : Mise en perspective théorique et historique. Travail mené par Christian Benedetti et Béatrice Picon-Vallin à partir de documents (lettres, notes, livrets de régie, articles), et de découvertes de textes, de photos et de films.

Après midi : Travail de plateau mené par Christian Benedetti sur des scènes de Tchekhov. Il sera accompagné de lectures dialoguées et de mises en scène de documents critiques. Le travail sera également soutenu par des commentaires de captations filmiques de grandes mises en scène de Tchekhov par Béatrice Picon-Vallin.

 

 

[cml_media_alt id='2628']photo[/cml_media_alt]

« La Mouette » mise en scène de C. Benedetti – Photographe Roxane Kasperski

THÈMES ABORDÉS :

Tchekhov et le théâtre de son temps
Les réactions de Tchekhov aux solutions trouvées par Stanislavski.
La recherche de Meyerhold. La biomécanique, le travail sur la musique.
Travail sur les documents (lettres de Meyerhold à Tchekhov ; carnets de notes de Tchekhov ; scènes écrites par Stanislavski dans ses livrets de mise en scène).
Histoire des traductions en France. Le français et le russe.  Jouer en russe? Jouer des traductions différentes, des structures de langue différentes.
Réflexions sur un choix de  mises en scène importantes ( Krejca, Efros , Strehler, Brook, Stein, Langhoff, Fomenko… ). Visionnage de scènes choisies. Ouvrir ainsi, à partir de Stanislavski et Meyerhold  un dialogue virtuel entre les metteurs en scène en invitant les acteurs à y participer de façon pratique et expérimentale sur le plateau.
Essais sur les 33 évanouissements ( titre donné au spectacle de 1934 qui rassemblait Le Jubilé, L’Ours et La demande en mariage, parce qu’en bon médecin qu’il est  Tchekhov indique les moments où les personnages se sentent mal et qu’il y en a trente trois… )  à partir de documents encore  inédits en russe comme en français .

 

FORMATEURS :

[cml_media_alt id='2622']Benedetti[/cml_media_alt]

Christian Benedetti

Christian Benedetti  est un metteur en scène audacieux, prolifique, réputé en France et à l’étranger pour son engagement dans l’exploration des textes et la découverte des auteurs. Lui-même acteur talentueux, il s’est formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans la classe d’Antoine Vitez. Depuis 1997, il dirige le  «Théâtre Studio» qu’il a fondé à Alfortville. Parmi ses mises en scène récentes : Savannah Bay de Marguerite Duras au Théâtre d’Art de Moscou, Existence  d’Edward Bond et  Lampedusa Beach de Lina Prosa à la Comédie Française. En 2011 il a entrepris le projet de monter l’intégrale des pièces de Tchekhov conforté par le vif succès public que suscite chacune de ses mises en scène.
Il est aussi professeur et pédagogue à l’E.N.S.A.T.T, au CNSAD, au Conservatoire National de Région de Marseille, à l’E.S.A.D.

Sa dernière mise en scène, La Cerisaie de Tchekhov, sera accueillie par le Théâtre du Soleil du 18 janvier au 13 février 2016.

 

[cml_media_alt id='2621']picon vallin[/cml_media_alt]

Béatrice Picon-Vallin

Béatrice Picon-Vallin est directrice de recherches émérite au CNRS, THALIM/ARIAS. Elle dirige trois collections (« Arts du spectacle », CNRS Editions – « th XX », L’Age d’Homme – « Mettre en scène », Actes Sud-Papiers). Elle a enseigné l’histoire du théâtre au CNSAD. Elle est spécialiste du théâtre russe Elle est auteur de nombreux ouvrages (en particulier Meyerhold, Les Voies de la création théâtrale, vol. 17, CNRS Editions, Prix de la critique (1990-1999) 2004). Ses travaux sont traduits dans plusieurs langues et publiés dans le monde entier.