Portrait de femmes

STRINDBERG-Mademoiselle Julie, IBSEN-Hedda Gabler, TCHEKHOV-La Cerisaie

Du 8 au 26 juin 2015

du lundi au mercredi – de 11h à 18h
du jeudi au vendredi – de 12h à 19h

Durée totale 90 heures

STAGE CONVENTIONNÉ AFDAS
pour la prise en charge se renseigner auprès de l’afdas

« Mademoiselle Julie » mis F. Alexa Photo Biro Istvan

Les objectifs du stage

« Le choix de ces trois grands dramaturges qui ont marqué la fin du XIXe siècle, Tchekhov, Strindberg et Ibsen, pour ce stage chez ARTA, n’est pas un hasard. Leurs pièces ont marqué le théâtre moderne mais surtout elles ont influencé de manière décisive l’art de l’acteur. Le théâtre de Tchekhov, de Strindberg et d’Ibsen a imposé de nouvelles dimensions et de nouvelles nuances dans le style d’interprétation et a marqué le mode de penser du théâtre contemporain. Malgré les différences d’écriture ou de thématique, ces trois grands dramaturges ont en commun des personnages extrêmement bien définis par la force des relations qui les réunissent, mais également par la modernité et la complexité de la construction psychologique.

Le thème que j’ai choisi pour ces trois semaines de stage, « Portraits de femmes »,fait évidemment référence aux célèbres personnages féminins de Mademoiselle Julie, Hedda Gabler et La Cerisaie., mais également aux relations complexes qu’elles entretiennent avec les personnages masculins de ces textes. Des relations contorsionnées, fortes, de domination ou de soumission, poussées à l’extrême, d’une violence poétique, mais également d’un concret du détail remarquable.

En travaillant avec un groupe d ‘acteurs pendant trois semaines, une semaine pour chaque pièce, je voudrais développer un parcours de travail à travers ces trois pièces fondamentales, en partant de ce qui les rapproche mais aussi de ce qui les différencie.

L’objectif de ce stage part du désir de confronter successivement les acteurs à des styles dramaturgiques différents, avec des constructions psychologiques alternant d’une pièce à l’autre, mais gardant cependant comme point commun du stage les « actions physiques ». Des actions qui déclenchent ou produisent des réactions psychologiques des personnages, des détails de comportement significatifs, une prolongation physiques des états émotionnels. « Le corps qui réagit » pourrait être la devise de ce stage et qui lie les personnages de ces trois grandes pièces. Un corps sensible, vulnérable, ouvert aux impulsions extérieures et générateur de subtiles actions physiques.

1346_big

« La cerisaie » mis F. Alexa

L’analyse sur le texte des réactions psychologiques des personnages alternera avec une partie pratique, concrète, du développent des actions physiques, révélatrices pour la situation des personnages dans une scène donnée. Je trouve très intéressante et bénéfique pour les acteurs ce passage, pendant un temps relativement court, par des modalités différentes d’approche des personnages célèbres, en essayant pour chaque auteur de créer une atmosphère qui soit, du point de vue de l’art de l’acteur, spécifique pour la pièce. »

Felix ALEXA

Plan de développement du stage

Le stage se déroulera sur trois grandes directions :

  • Exercices d’improvisation
  • Analyse détaillée du texte, suivant le développent du personnage réplique par réplique
  • Actions physiques exprimées par des détails, qui doivent concrétiser scéniquement l’état émotionnel du personnage

 

FELIX ALEXA :index

Né en Roumanie, diplômé de la National University of Theatre and Cinematography «L.Caragiale» à Bucarest.
Entre 1992 et 1993 il assiste Peter Brook pour la création de Impressions de Pelleas de Claude Debussy au Théâtre des Bouffes du Nord, Paris.
Depuis 1993 il enseigne au département de mise en scène à la National University of Theatre and Cinematography «L.Caragiale» Bucarest.
Entre 1991 et 2014, de Tchekhov à Koltès, il a monté plus de 40 pièces en Roumanie et à l’étranger.
Il participe à de nombreux festivals, notamment Avignon, Édimbourg, Fabrica Europa, Baltic House, Solo-Moscow, Wiener Festwochen, Festival de Union’s Theatres of Europe, Sibiu, Dublin. Il a reçu de nombreux prix en Roumanie ainsi qu’à l’International.
Il est invité pour des stages internationaux, notamment à Sydney, Séoul, Pekin, Shanghai, New Delhi, Singapour. En 2012, avec la collaboration d’ARTA, il a mené autour de La mouette une session de direction d’acteurs au Conservatoire national supérieur d’art dramatique.

 

«Son art de la direction d’acteurs se distingue par sa précision et sa puissance d’éveiller des ressources insoupçonnées de ses  partenaires scéniques.» Georges Banu.

« Son théâtre est très concret, poétique et si communicatif. J’ai pu remarquer cette particularité de son travail quand j’ai vu sa dernière mise en scène Mademoiselle Julie de Strindberg à Bucarest et Cluj en 2012. La relation complexe entre les personnages a été très clairement établie sans rien perdre de sa subtilité, et l’action dramatique de la pièce s’est concrétisée tout au long du spectacle avec une forte beauté poétique et un jeu merveilleux » Yun-Cheol Kim, Président de l’Association Internationale des Critiques de Théâtre.

«D’emblée toute la gamme, tout l’éventail de ses talents nous sont apparus – il était clair qu’un avenir très brillant s’ouvrait devant lui. Depuis, j’ai suivi son travail avec grand intérêt et je suis enchanté de constater qu’il a su répondre avec créativité à la multitude de défis que le théâtre lui a proposé – Ceux qui travailleront avec lui bénéficieront assurément d’une expérience très enrichissante.» Peter Brook

 

Téléchargez le parcours artistique de Felix Alexa

 Regardez les vidéos des mises en scène de Felix Alexa